Texte Libre

faîtes partie de cette initiative citoyenne internationale parrainée, depuis 2010, par des ministres et des personnalités de renommée internationale :

 

Votre temoignage sur la page web :

www.leseducationsante.com/temoignages.php

 

Notre page facebook :
www.facebook.com/initiativeeducation

 

 

21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 20:21

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Psychologie enfants
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 19:38

Voici pourquoi je me suis suffisamment oxygéné avant de se lancer sur le projet international Education et Santé. Une initiative citoyenne internationale qui a été initiée, en 2007, par moi-même, spécialiste des initiatives et résolutions des problèmes et mon très cher ami le Dr. Yves Moigno, psychothérapeute cognitiviste, neuropsychologue, auteur et chercheur de renommée internationale. Le temps passe très rapidement!

 

Au cas où vous souhaitez avoir plus d'informations sur cette initiative humaniste, rejoinez-nous sur facebook www.facebook.com/initiativeeducation et sur le site web du projet www.leseducationsante.com

 

Mohamed Charkaoui

Spécialiste des initiatives et résolutions des problèmes

le-temps.jpg

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans La puissance interieure
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 21:56

 

Afin de promouvoir la diffusion gratuite, aux parents et futurs parents, de plusieurs millions d'exemplaires du Guide international Education et Santé à l'échelle nationale marocaine et internationale, nous avons créé une page sur facebook pour partager avec vous les modes d'emploi d'une éducation bien conduite.

 

Vous pouvez  vérifier par vous même, vos propres connaissances sur l'éducation. il suffit de cliquer sur " J'aime " et la partager avec vos amis. Voici le lien de cette page facebook : www.facebook.com/initiativeeducation

 

 

initiative-education-internationale.png

 

www.leseducationsante.com

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Psychologie enfants
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 20:25

eduqueretelever.jpg

 

Les comportements, les paroles et les attitudes hostiles des adultes qu'ils soient parents, frères, sœurs, familles, enseignants..., à l'égard des enfants petits ou grands ne se formatent pas une fois arrivés à l'âge adulte même s'ils deviendront des intellectuelles et des personnalités de renom.
Une fois adultes, la moindre erreur de notre part les aident à faire restaurer en quelques secondes tous les mauvais souvenirs qui ont marqué leurs enfances. C'est pourquoi on doit les aimer et les désirer, les comprendre et les soutenir, s'excuser auprès d'eux...C'est ça qui les aident à s'épanouir et vivre heureux en bonne santé physique et morale.

 

Mohamed Charkaoui

spécialiste des initiatives et résolutions des problèmes

www.facebook.com/initiativeeducation

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Psychologie parents
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 23:44

youssef_charkaoui_10ans.jpg

 

Mon très cher Youssef,

 

Aujourd'hui, c'est ton anniversaire. T'as 10 ans.

Je te souhaite un très joyeux anniversaire, te voilà devenu un jeune garçon à présent.

Profite de tes belles années. Tes années passent,  tes comportements changent, tes goûts évoluent. Mais, pour moi, tu es et tu resteras mon trésor, que je vois grandir avec joie et fierté.

 

Joyeux anniversaire.

Ton père

 

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Mohamed Charkaoui
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 21:21

 

L’être humain a la fâcheuse habitude de penser… à lui !  Vous savez, lorsqu’on se surprend à penser « Moi, moi, moi, moi… et MOI ! »

  

Nous en ferons un lien, dans ce cas-ci, avec le fait de pardonner et/ou demander pardon à quelqu’un d’autre. 

  

Est-ce possible d’être égoïste en demandant pardon ?!?  Préparez vous à faire réaliser un 180 degrés à votre paradigme du pardon.

 

Tout d’abord, avez-vous déjà été victime de la bêtise d’une autre personne ?  Drôle de question.  La réponse est probablement oui.  À moins de vivre seul sur une autre planète. 

 

Donc, nous en sommes là.  Quelqu’un a fait une bêtise, consciemment ou non, et vous l’avez eu en plein visage.  Une fois que toute l’histoire fut digérée, vous avez plus d’une opportunité devant vous :

  • En vouloir à cette personne… jusqu’à la fin des temps ! (ce chemin risque d’être long, rocailleux et ennuyant);

  • Lui pardonner mais « ne pas oublier »;

  • Lui pardonner et « avoir appris de l’expérience »;

  • Attendre que l’autre personne avoue son erreur et qu’elle vous demande de lui pardonner;

  • Etc.

 

Que de choix ! 

 

Les cas où c’est le plus difficile, c’est lorsque l’autre personne n’a aucun regret ou, pire encore, qu’elle soit même heureuse et fière de vous avoir fait du mal !  Vous savez, lorsque lui dire que vous lui pardonnez n’est même pas une option car cette personne en profitera pour vous faire encore plus de mal… Mouais…

 

Que faire ?  Comment libérer votre esprit de toute cette histoire ?

 

C’est simple.  Pas toujours facile, mais simple : Pardonnez à cette personne. 

 

J’entends ici des cris et des hurlements : « NON !  ÇA JAMAIS !!! »

 

En passant, pardonner à une personne n’est pas de présenter un cadeau à l’autre mais plutôt de vous en offrir un à vous-même.  Vous ne le saviez pas ?  Voyons comment…

 

En pardonnant, vous ne libérez pas l’autre de sa bêtise mais vous vous libérez vous-même de l’emprise de la haine et du ressentiment.  Avoir de la haine envers une autre personne, c’est comme boire un poison et croire que ça fera du mal à l’autre.  Non… la haine que vous pouvez entretenir, c’est vous-même qu’elle empoisonne, pas l’autre.

 

Donc, lorsque vous utilisez le pouvoir du pardon en pardonnant à une autre personne, même sans lui dire, c’est VOUS que vous libérez.  Pardonner ne change pas le passé mais c’est à vous que vous faites du bien.  C’est  merveilleux , n’est-ce pas ?

 

Maintenant, pivotons la médaille de l’autre côté : VOUS avez fait une sottise qui a fait du tort à une autre personne. 

 

Parce qu’il est déjà arrivé qu’une autre personne ait été victime de l’une de vos bêtises, non ?  Hum !  Hum !  Bien sûr que oui…

 

Donc, là où il y a erreur, c’est de croire que « demander pardon » pour votre faute vous libérera et enlèvera ce poids de vos épaules. 

 

Comme exemple : vous faites une erreur qui blesse une autre personne.  Vous savez que l’autre personne a été blessée et elle vous en veut pour cette raison.  Vous vous détestez pour cela.  Vous n’en dormez plus la nuit. 

 

Quelle solution trouvez-vous pour libérer votre conscience ?  Lui demandez de vous pardonner ? 

 

{ALERTE}  Mauvaise réponse !

 

NON !  Vous ne pouvez pas demander à une autre personne de faire un effort et ainsi VOUS libérer !  C’est paresseux et égoïste de croire à cela !  C’est de ne penser qu’à VOUS !  Moi, moi, moi, moi…et MOI !

 

Ce que vous devez d’abord faire, c’est de vous pardonner à vous-même.  D’apprendre et de vous engager envers vous-même à ne jamais répéter la même erreur.  En vous pardonnant et en vous engageant à ne pas répéter une telle bêtise, vous vous élevez et contribuez à bâtir un monde meilleur.

 

Ensuite, si ce n’est déjà fait, vous pouvez vous excuser à cette autre personne et « réparer » cette erreur, si c’est possible.  S’excuser n’efface pas l’erreur mais c’est un premier pas pour démontrer votre bonne volonté. 

 

Ainsi, vous faites ce qui est en votre pouvoir. 

 

Que l’autre personne vous pardonne ou non, c’est son affaire.  Si il ou elle le fait, c’est pour son bien personnel et pour se libérer, non pas pour vous « soulager ».  Vous voyez ?

 

Un dernier point : La différence entre « ne pas oublier » et « avoir appris ». 

 

Comme exemple, lorsque vous êtes blessé par l’erreur d’une autre personne.  Vous faites ce que vous devez faire : vous lui pardonnez.  Cependant, vous vous entendez dire : « Je lui pardonne… mais je n’oublie pas ! »

 

Hum !  Hum… ceci n’est pas réellement « pardonner » car vous continuez à entretenir la pensée de ressentiment en vous.  Le pardon n’a pas été fait car il y a une rancoeur en vous qui ne vous libère pas.  Cela vous garde prisonnier de cet événement du passé !

 

Cependant, si vous pardonnez et que vous apprenez de cette expérience, le pardon est bel et bien fait.  Et comme vous avez « appris », vous contribuez à ce qu’une telle erreur ne se reproduise pas.  Dans le futur, vous reconnaîtrez les ingrédients d’un tel événement lorsqu’ils se mettront en place et vous pourrez le faire échouer avant même qu’il ne se produise.

 

Faites la différence entre « ne pas oublier » et « avoir appris » et mettez-le en pratique.  Vous verrez, vous sentirez alors votre cœur plus léger.

 

Pardonnez réellement et décidez d’être quand même heureux dans votre vie.  Ainsi, vous vous libérez vous-même de l’emprise négative du passé.  C’est sage et meilleur pour votre santé.

 

Ne cherchez pas la solution pour vous libérer et/ou élever votre conscience en demandant aux autres de faire un effort pour vous, comme de vous pardonner.  Non plus croire que pardonner à l’autre le libérera de son erreur.

 

Chacun est Maître de sa vie.  N’attendez pas après les autres pour vous élever et grandir.  Vous devez le faire vous-même.  Parfois avec l’aide d’une autre personne, mais personne ne le fera à votre place. 

 

La touche finale vous revient.  Chaque fois.

 

Jusqu’où irez-vous  ?  

 

Par Alain Rousseau

www.paulrousseau.com

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Psychologie adolescents
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:19

le roi mohamedVI la clé de reussite du Maroc

Je ne peux que féliciter S.M le Roi Mohammed VI et implorer Dieu le tout puissant de le protéger pour son peuple et l'aider à rester le Roi CITOYEN. 

Le mouvement populaire qui s'est déclenché, en février 2011, a reçu rapidement une réponse à travers le discours de S.M le Roi Mohammed VI du 9 mars 2011  . Le Roi a décidé de renoncer à ses pouvoirs  en gardant quelques uns, qui sont, pour 99,50% des marocains ( toutes les partis sauf 2 ou 3 parties minoritaires, toutes les associations sauf quelques unes, toutes les confédérations sauf une, tous les chercheurs politiciens, économistes, juristes…sauf quelques uns, tous les jeunes sauf quelques centaines qui n'ont pas encore une vision très claire de l'avenir de notre pays), essentiels pour construire un Maroc avec des partis politiques et des citoyens démocratiques. ça ne se fera pas du jour au lendemain. Si vous dites le contraire, je vous  demanderai de répondre honnêtement à ces questions très simples :


1. Pourriez- vous changer vos comportements facilement ? Si votre réponse est Oui. Pourquoi n’arrivez vous pas à se comporter d’une façon souple avec ce qui se passe dans notre cher pays?

2. Pourriez-vous vivre indéfiniment en désaccord avec vos enfants ou votre femme ? Si votre réponse est Non. Pourquoi n’arrivez-vous pas  à renoncer à vos idées  alors que le Roi à renoncer à ses pouvoirs?

3. Pourriez-vous réussir rapidement dans une société un projet de transition ? Si votre réponse est Non. Pourquoi  voulez vous nous imposer vos idées qui seront catastrophique pour l’avenir de notre pays?

Je ne défends pas ici le Roi Mohamed VI. C’est son travail au quotidien qui le défend, il fait de lui un Roi Citoyen; un Roi qui met son genou par terre pour saluer un enfant, un Roi qui s’approche  des jeunes, des handicapés, des personnes âgés pour les saluer sont aucun protocole. Un Roi qui se déplace dans la boue dans les régions les plus défavorisées du Royaume...

Soyons logique SVP !

Mohamed Charkaoui 

Spécialiste des initiatives et résolutions des problèmes

 

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Mohamed Charkaoui
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 12:40

Il ne viendrait à l’idée de personne de semer du blé, ou n’importe quoi d’autre, dans un champ en friche sans l’avoir labouré au préalable. La terre la plus fertile ne produit rien de bon si elle n’a pas été préparée, travaillée et enrichie soigneusement.
Personne ne commettrait une telle erreur qui compromettrait gravement son avenir, effectivement ! Pourtant c’est ce que nous faisons en toute insouciance, nous Français notamment, aux dépens de nos enfants.
Car le constat est aussi cruel que dramatique, notre éducation est en faillite. Il serait urgent d’en prendre conscience et de trouver des remèdes à ce mal qui nous menace mortellement dans ce que nous avons de plus précieux, notre jeunesse.
Et le bateau brûle parce que nous sommes incapables de faire la différence entre l’éducation proprement dite et l’enseignement, qu’il soit primaire, secondaire ou supérieur. La preuve notre ministère de l’Education nationale qui, dans un pays plus rationnel, porterait le nom de ministère de l’Enseignement national.
Donc d’éducation proprement dite, c’est-à-dire de formation de personnalités équilibrées, épanouies et socialement adaptées, pas, peu ou mal beaucoup trop souvent, il suffit de jeter un coup d’œil sur nos médias pour s’en convaincre.
Ce qui fait qu’à l’image des semailles sur un champ en friche, nous semons, trop souvent là encore, dans des esprits instables, perturbés, inadaptés ou révoltés d’une violence de plus en plus barbare, un savoir qui se perd comme l’eau d’une ondée rafraîchissante dans le sable du désert. L’enseignement n’est enrichissant que pour des têtes bien faites par des éducations bien conduites.

Dr Yves Moigno

http://initiativeeducation.blogs.nouvelobs.com

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Les éducations à la santé
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:08

Contrairement à ce que vous pouvez souvent entendre, la Vie est juste et bonne.

  

C’est pourquoi elle nous est livrée en deux parties, que j’appelle « Nos deux vies ».  Si vous comprenez bien l’existence de vos deux vies, vous comprendrez ce que vous croyez être des injustices, en les transformant en succès !  Si vous saisissez bien ce principe, plus jamais vous ne direz que la vie est injuste.

 

La première de vos deux vies, vous la reconnaîtrez rapidement.  C’est votre vie qui contient vos échecs.  Vos tentatives de réussites qui se transforment trop souvent en défaites, dans différentes facettes de votre vie, tant personnelle que professionnelle.

 

Pendant cette période, qui est plus ou moins grande et différente pour chacun, vous expérimentez et testez vos croyances.  La plupart des fois, vous échouez, mais si vous savez retirer les leçons de chacun de ces insuccès, vous acquerrez alors de l’expérience, de la sagesse et une force que vous pourrez garder et faire grandir à jamais.

 

C’est la partie la plus difficile, celle qui traîne avec elle les histoires de déceptions, de stress, de rage, de peine, etc.  Si vous dites ne jamais avoir vécu d’insuccès, soit que vous êtes encore très jeune en âge, ou que vous mentez… surtout à vous-même.  Car même les plus grands de ce monde… oups !  Je me reprends… SURTOUT les plus grands de ce monde ont tous, sans exception, vécu des échecs plus grands que nature.

 

Puis… vient votre deuxième vie.  Celle-ci DOIT venir après la précédenteSi vous semblez vivre les effets de la deuxième vie avant la première, soyez gentils et humble avec les gens que vous rencontrez… car il y a de fortes chances que vous ayez besoin de ces mêmes gens un jour… lorsque les vraies expériences entreront dans votre vie.

 

La deuxième vie est celle pendant laquelle le champ de vision de votre conscience est beaucoup plus grand.  À cette période de votre vie, vous voyez les erreurs possibles avant qu’elles ne se produisent.  Vos succès s’enchaîneront de plus en plus rapidement, chaque fois.  Vos réussites seront plus grandes, de façon exponentielle.

 

Comment utiliser les forces acquises dans votre première vie pour mieux vivre votre seconde ?  En passant, ce n’est surtout pas en se couchant sur ses lauriers et ne croire que, maintenant, tout se fera seul.

 

Comme exemple, si…  vous êtes dans le domaine de la vente, votre première vie dans ce domaine vous a servi à bâtir votre réputation, votre expérience.  Pendant cette période, vous avez aussi créé des relations avec vos clients et collègues.  Ensuite, vos pensées, vos paroles et vos actions deviennent beaucoup plus efficaces.  Vous donnez du temps et des efforts là où vous devez le faire, et vous savez éviter les activités qui vous ralentissent ou vous font dévier de votre voie.  Vous voyez ?  Continuons…

 

Ce processus décrit dans l’exemple précédent s’applique et s’adapte à chacune des facettes de votre vie, que ce soit pour votre santé, dans votre vie de couple, dans les sports que vous pratiqués, comme parent, pour votre attitude, vos finances et votre carrière, etc.

 

En fait, votre première vie vous sert de préparation pour profiter de votre deuxième vie.  C’est un passage obligé composé de nouveaux besoins, de découvertes, d’apprentissage, de pratique, de pratique et de pratique, puis de compréhension.  Une fois la compréhension acquise, vos pensées, vos paroles et vos actions deviendront naturellement plus efficaces et tout sera plus simple. 

 

Il y a même de fortes chances pour que ce qui vous semblait important dans votre première vie soit sorti de votre seconde et n’ait plus la même importance.  Voilà pourquoi…

 

Le passage de votre première vie à la seconde est, en fait, le passage de l’apparence à la Vérité.  L’apparence est ce que vous croyez vrai alors que vous n’avez pas encore compris. 

 

C’est ce qui vous semble juste au départ, et c’est ici le plus grand piège, car c’est ce que vous voyez chez les gens, tout autour de vous.  Avant la réelle compréhension, vous vivez dans une sorte d’état hypnotique social qui vous empêche de voir et de croire en la vérité car l’apparence semble être la vérité.

 

Cependant, si vous êtes en cheminement, le champ de vision de votre conscience s’ouvre de plus en plus chaque jour, ce qui a pour effet de créer de nouveaux besoins à vos yeux.  À la naissance de ces nouveaux besoins, qui sont davantage spirituels que matériels, une meilleure compréhension devient alors nécessaire.

 

La compréhension, de son côté, vous permet de voir la Vérité…  vous savez, lorsque vous vous dites : Ah !  C’est donc cela… ! 

 

Vous vous sentez alors plus libre car de vieux liens se brisent (habitudes, croyances, attitude, etc.), tout devient plus simple, à la fois plus lent (à vos yeux) et plus rapide (aux yeux des autres).  À cet instant, vous savez que vous êtes rendu à une autre étape dans cette facette de votre vie. 

 

Revoici donc ce à quoi peut ressembler le chemin de votre première vie vers la seconde : un nouveau besoin est créé; vous faites de nouvelles découvertes; vous passez par l’apprentissage; vient alors la pratique, pratique et pratique; puis la compréhension… qui vous révèle la Vérité.

 

Et… la Vérité vous rend libre.

 

Alors ?  Jusqu’où irez-vous    ?

 

www.paulrousseau.com

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Mieux vivre
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 16:17

youssef_charkaoui_8eme_anniversaire.JPG

Youssef Charkaoui - 10/10

 

 

Bonjour mon très cher Youssef,

 

Aujourdh'ui, c'est ton 8ème anniversaire, je suis très heureux de t'écrire ces quelques lignes qui resteront graver sur Internet. 

Tu sais très cher Youssef, je suis tout à fait conscient du fait  que j'ai choisi la voix la plus difficile, la voie de l'entreprenariat. Une voie qui a pris tout mon temps et tout mon argent. Je sais que c'est difficile pour toi et pour ta mère. Chaque matin et soir, tu étais habitué à faire des combats avec moi, tu étais toujours le gagnant. Bravo!

Ces dernières années étaient pour moi des années spéciales. Beaucoup de projets, beaucoup de  contacts et beaucoup de crises...

Cet après-midi, je passe te récupérer de l'école pour qu'on puisse boire tranquillement un café ensemble, discuter de ton premier cours de Taekwondo et de plein d'autres choses.

 

Je t'aime Youssef.

 

Mohamed Charkaoui

Partager cet article

Published by Mahamed Charkaoui - dans Mohamed Charkaoui
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog